Vous êtes ici

Phytiatrie (PHY)

-A A +A

Responsable de la formation: 

Bouzid Nasraoui

Email du Responsable de la formation: 

Mots clés: 

Phytopathologie, malherbologie, phytopharmacie, nématologie, entomologie, acarologie, protection intégrée des cultures, stratégies alternatives de lutte, agriculture durable.

Objectif: 

La spécialité Phytiatrie a pour principale mission de former et préparer les futurs ingénieurs aux nouveaux enjeux de la protection des plantes dans une perspective de durabilité de l’agriculture et de préservation de l’environnement. Les objectifs spécifiques de la formation se traduisent par l’acquisition de connaissances scientifiques, de compétences techniques et un savoir-faire dans les différentes disciplines de la protection des plantes. Ainsi, le diplômé de la Phytiatrie doit acquérir, au cours de sa formation, les compétences et habilités lui permettant d’analyser et de comprendre les réalités de la protection végétale pour formuler et mettre en œuvre des interventions appropriées.

Modalités et déroulement: 

La spécialité Phytiatrie se décline par une formation théorique ou académique dans le domaine de la protection végétale complétée par une formation pratique à travers des séances de travaux pratiques, des travaux encadrés, des sorties sur le terrain et des stages. Celle-ci permet à l’étudiant de mettre en pratique des connaissances et des outils méthodologiques acquis durant sa formation théorique et de développer un savoir-faire personnel et professionnel.

Modules enseignés: 

Le programme de chaque spécialité du cycle ingénieur à l’INAT se déroule sur 5 semestres (S1 à S5) reparties sur 3 années. Chaque semestre présente plusieurs modules d’enseignement divisés en deux séquences et classés en paniers selon une thématique générale. S1 et S2 sont communs à toutes les spécialités. Pour les enseignements dispensés aux étudiants de la spécialité Phytiatrie, le semestre S3 est commun aux spécialités Phytiatrie et Production Végétale et est axé sur des modules diversifiés nécessaires aux deux spécialités, traitant à la fois du végétal et de sa santé. Les modules des semestres S4 et S5 sont réservés aux enseignements plus pointus de la protection des plantes.

2ème année Ingénieur: 

Panier Module Enseignant(s) Séquence Lien fiche module
Panier 1 Pédologie Gaddes Fadhel 1 FM1
Fertilisation Ben Zina Naîma 2 FM2
Biométrie Rezgui Salah 1 FM3
Bioclimatologie Ben Mechlia Netij 1 FM4
Machinisme agricole Hamza Elies 1 FM5
Amélioration des plantes  Amara Hajer 4 FM6
Bases d’irrigation Sahli Ali 2 FM7
Panier 2 Agriculture biologique Sassi Khaled 1 FM8
Arboriculture fruitière Ben Mimoun Mehdi 1 FM9
Cultures maraîchères Behi Omar 2 FM10
Grandes Cultures Ben Jeddi Fayçal 2 FM11
Biotechnologie Végétale Hamada Walid 4 FM12
Physiologie post-récolte Daly Najeh 3 FM13
Panier 3 Champignions Phytopathologénes Nasraoui Bouzid 3 FM15
Phytobactériologie 

Bahri Bochra

3

FM16
Phytovirologie Mougou Amira 3  
Ravageurs polyphages Boulahya Synda 4 FM17
Ravageurs  des grandes cultures Krida Ghazi 4 FM18
Gestion des adventices Souissi Thouraya 2 FM19
Phytopharmacie Chaabane Hanène 2 FM20
Panier 4 Emtomologie Boulayha/Krida 2 FM21
Systématique des insectes Lebdi Kaouther 4 FM22
Phytopathologie Mougou/Bahri 2 FM23
Ecophysiologie des insectes Ammar Mohamed 3 FM24
Ecologie

Ghariani Amina

3
Nématologie générale Kallel Sadreddine 3 FM25
Panier 5 Anglais 3 Fellah Nessima 2 FM26
Anglais 4 Fellah Nessima 4 FM27
VES NORD      
Séminaire 2      
Stage d’été 1      
VES Nord      

3ème année Ingénieur: 

Panier Module Enseignant(s) Séquence Lien fiche module
Panier 6 Insectes ravageurs des cultures Dhouibi Med Habib 1 FM28
Alternatives de désherbage Souissi Thouraya 1  
Equilibre biologique –Lutte intégrée Kallel Sadreddine 1 FM29
Gestion des maladies Bahri/Mougou    
Phéromones, concept et utilisation Dhouibi Med Habib 2 FM30
Pesticides et environnement Chaabane Hanène 2  
Acarologie Lebdi Kaouther 2 FM31
Panier 7 Physiologie  des insectes Ammar Mohamed 2 FM32
Interaction Champignion /Plante Nasraoui Bouzid 1 FM33
Modélisation OAD Lili Zohra/ Bahri 2 FM34
Expérimentation  Kallel / Bahri 2  
Génétique des la résistance Hamada Walid 1  
Ressources génétiques et biodiversité Ghrabi Zeineb 1 FM35
Panier 8 Anglais 5 Gaîda Hela 1 FM36
Communication et insertion professionnelle   2  
Séminaire 3      
Stage d’été 2      
VES Sud      

Stages, structures et organismes d’accueil: 

La formation de la spécialité Phytiatrie fait intervenir un stage, de 4 à 6 semaines, à la fin de la deuxième année. Le stage peut se faire au sein d’une exploitation agricole du type SMVDA, d’un centre technique, d’un organisme de recherche, d’une entreprise de services, d’un fournisseur de produits, etc. C’est une période de formation pratique au cours de laquelle l'étudiant doit à la fois assister aux activités de l’organisme où il effectue son stage et participer de façon concrète à la réalisation de certaines activités dont il se voit confier la responsabilité en partie ou en totalité. Ce stage devrait permettre à l’étudiant de se familiariser avec le monde agricole et particulièrement la protection des plantes, en contexte réel ; d’observer et d’analyser des situations concrètes et variées en les confrontant avec les acquis théoriques et ; de l’éclairer sur son futur choix professionnel. Le stage peut constituer le point de départ de l’élaboration du projet de fin d’études réalisé en fin du parcours de l’étudiant de la 3ème année Phytiatrie.

Le stage sera évalué par l’encadrant INAT sur la base d’un rapport de stage (40%) et d’une présentation orale (30%). L’encadrant entreprise participe également à la note de stage (30%), à travers une fiche d’évaluation portant sur l’assiduité, le sérieux, l’intérêt pour le stage et les compétences montrées par le stagiaire.

Voyages d’Etude et de Synthèse (VES): 

Deux voyages d’études et de synthèse sont organisés au cours du cursus de la spécialité Phytiatrie : un voyage dans les régions du Nord de la Tunisie (VES Nord), effectué entre Mars et Avril de la 2ème année et un voyage dans les régions du Sud (VES Sud), organisé à la fin du cinquième semestre de la troisième année. Les voyages d’études et de synthèse permettent au futur ingénieur de découvrir quelques acteurs dans le domaine de la protection végétale, d’observer les problèmes phytosanitaires majeurs et les moyens d’interventions mis en œuvre dans les différentes régions du pays et de développer l’esprit de synthèse et de critique chez l’étudiant.

Projets dirigés et séminaires : 

Les projets dirigés de la spécialité phytiatrie s’articulent autour d’un Travail Collectif Encadré TCE réalisé en 2ème année. Le TCE vise à développer chez le futur ingénieur les capacités d’autonomie et d’initiative dans la recherche et l’exploitation des documents, les capacités d’observation et d’analyse et ce, à travers un travail sur terrain ainsi que l’esprit de groupe par la réalisation d’un travail collectif. Chaque année une thématique axée sur la protection des végétaux est attribuée aux étudiants. Les étudiants sont évalués sur un document unique ainsi que sur un exposé oral. Le document doit être le résultat d’une analyse bibliographique personnelle puis d’un effort collectif de rassemblement et de synthèse des informations collectées dans la littérature et le terrain.

Projet de Fin d’Etudes (PFE): 

Le projet de Fin d’Etudes (PFE) est un stage d’une durée de 5 à 6 mois en situation professionnelle qui débute à  l’issue du cinquième semestre et qui marque la fin de la formation de l’étudiant ingénieur. Le PFE est réalisé sur des thèmes variés de la protection des plantes et est le plus souvent en relation avec des problématiques émanant directement de la profession. Il a pour but de développer l'autonomie et la responsabilité des étudiants, de préparer les futurs ingénieurs à leur insertion professionnelle et de compléter leurs savoirs et savoir-faire, gages d'opérationnalité immédiate.

Débouchés et métiers: 

Les débouchés de la spécialité Phytiatrie concernent différents organismes du secteur privé et de la fonction publique, notamment les sociétés phytosanitaires (Bayer, Elmoussem agricole, Bioprotection…), les groupements interprofessionnels, les centres techniques (Centre technique de la pomme de terre, Centre technique des agrumes…), les commissariats régionaux de développement agricole (CRDAs), les bureaux d’études et la direction générale de la qualité et de la protection des végétaux du Ministère de l’Agriculture. La formation d’ingénieurs en Phytiatrie peut aussi déboucher sur des métiers indépendants tels que des promoteurs de projets agricoles,  des conseillers agricoles, des représentants commerciaux etc.

Les ingénieurs peuvent en prolongeant leurs études au Master et à la Thèse faire carrière dans l’enseignement et la recherche